From Cairns to Bundi by Airlie !

Pour ceux qui me suivent un peu sur Facebook, vous avez pu constater qu’il s’est passe pas mal de choses depuis le dernier article !

Parce que j’ai envie (d’essayer) de tenir ce blog a jour, je me dois d’ecrire ce nouvel article, parce que les photos ne suffisent pas !

Me voila donc a present dans le Queensland sur la cote est australienne !
Le trip a commence donc dans la ville sainte des Backpackers, a Cairns. Cairns ? C’est moche, imaginez vous une ville de backpackers, backpackers signigfiant voyageurs avec un backpack (sac a dos), originaire pour l’essentiel d’Allemagne, de France, et des Royaumes Unis.

Cairns esplanade

Cairns est la plus grande ville au nord Est du Queensland, QG donc de milliers de Backpackers partant d’ici pour faire le fameux road trip de la cote est. Certains pensent y rester 3 ou 4 jours le temps de trouver une voiture et quelques travelmates, mais les soirees et les pseudo Backpackers avec piscine et night club a 18 dolls font tourner la tete a nombre d’entres eux ! C’est simple, marchant dans la ville, tu as tout simplement l’impression que toute l’economie est basee sur le business autour des backpackers : hotels, bars, pubs, activites, …

Forcemment j’ai voulu faire les choses bien, j’ai donc pris un lit dans une 8 bed dorms au Gilligan’s backpackers ayant pour principal caracteristiques celles citees un peu plus haut !

Gilligan’s backpack !

Apres 3 nuits sans dormir, 4 journees en hangover, quelques litres de bieres et une plongee dans la barriere de corail, j’ai trouve le courage de quitter cette charmante ville !

Quelques 10 heures de bus plus tard, une banalite locale, me voila a Airlie Beach, principal point de depart pour faire les Whitsundays Island.
Embarquement des le lendemain matin sur un voilier avec 26 autres backpackers, un equipage compose d’Aussie pas franchement plus vieux, pour un sail trip de 2 jours et 2 nuits dans ces iles.

Apres avoir hisser les voiles et avoir naviguer incline a 45 degres pendant 3heures, nous etions pret a enjoyer le premier sunset a quelques metres de Whitheaven Beach. La tout d’un coup t’es plus derriere ton ecran un vendredi soir devant Thalassa, tu y es ! Et pour realiser, c’est complique. Pour vous faire comprendre, les photos feront le reste !

Welcome to paradise

Apres avoir nager avec une tortue, bu des bieres nager dans mon bain, vu des poissons Nemo et des coraux arc en ciel, back on the Coast, direction Bundaberg !

Bundi, ville du Rum, avec comme premier pied a terre un Woofing dans un petit pub local.
J’vous fait la photo : une vingtaine de fermiers et autres locaux venant boire leur quinzaine de bieres quotidiennes dans une ambiance bieeeen local, country pub, country atmosphere. J’ajoute le petit truc local : boire un shot de Rum avant chaque biere ! Tout va bien ! Easyyy !
La j’ai reellement pu decouvrir l’Australie la vraie, celle du terroir. Ecouter du bon son, essayer desesperement de les comprendre dans un language a base d’anglais, trouver un job avec un local s’etant fait sauter son permis pour construire un hangard de ferme (et l’enmmener au passage), manger de l’huile pendant 1 semaine, et puis juste enjoy !

Mais la money commencait a manquer, priorite aux jobs, j’ai degote un bon petit plan a quelques kilometres dans une ferme de Sweet potatoes. Appel le samedi, tu commences lundi ou rien, bon ben j’arrive !

A suivre …

Publicités
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

S’enfuir pour decouvrir …

Shame on me shame on me !

Oui, en effet, il y a deja un petit bout de temps que ce blog n’a pas etait actualise. Faut qu’j’vous dise les copaiiins !

D’abord, je quitte la ville (et le job par la meme occasion). Depuis plusieurs temps je ne me sentais plus en adequation avec la famille. C’est pas que ca n’allait pas, mais j’peux pas dire que ca allait ! Vous saisissez ?

D’abord je me suis rendu compte que c’etait plutot sous payee, sans reel avantage a cote, une relation parfois compliquee, et la cerise sur le gateau j’ai appris que je devais donner une contribution financiere pour prendre une biere dans le frigo ! Le tout dans un quotidien qui devenait … a bit boring ! ANYWAY !

Je ne suis pas ici pour me plaindre, car l’Australie c’est de la balle ! J’ai eu l’occasion de faire 2 fois Sydney, qui decidemment est vraiment genial.
Le genre de ville ou t’arrives a la base pour passer le week end dans un backpack a 15 bocks la nuit sans aucun plan en tete sauf une soiree d’anniversaire en guise de premiere soiree. A peu pres 2 heures apres j’appelais mon auberge pour annuler ma nuit (gentil le gas) car on me proposait un trip direction Jervis Bay pour le week end.
A l’aiseee !

Camp … or try to camp !

Jervis Bay, 2h30 au sud de Sydney, repute pour avoir l’une des plus grandes plages de sable blanc au monde, regorgeant de baleines et de dauphins, que nous avons decouvert essentiellement sous un deluge

de pluie, dormant dans les voitures.
Mais c’est ca aussi le voyage ! Et dans tous les cas, je les ai vu mes dauphins ! Ah ! Serieusement, week end vraiment genial !

Hayms Beach – Jervis Bay

L’Australie, c’est aussi le genre de pays ou quand tu passes dans une ruelle de camping a pied sous la pluie, t’as 2 mamas Aussies buvant du Sky a l’abris de leur caravane qui te reperent et qui te disent :  » Hi mate ! Where are you going ?  »
10 min apres avoir dit que nous venions de France, nous etions assis a l’abri avec sous nos yeux a notre disposition : du vin, du fromage, la liqueur locale, du jambon, et du coca pour mettre dans le vin degeulasse ! Le tout en parlant de politique ! Je dis OUI !

Mais la question maintenant c’est : « mais qu’est ce que tu va faiiire ? »
Premierement, je prend un avion direction Cairns. Tout en haut de la cote Est, je voudrais decouvrir cette region avant la saison des pluies.
Mon pied a terre ? Un HelpX. Le principe : en echange d’un lit et des repas, j’aide une famille dans du jardinage, de l’entretien de maison,  quelques travaux … Principe genial, l’aide s’effectue a hauteur de 3 ou 4 heures par jour, le reste est free.

Je compte donc rester 2 petites semaines la haut, avant de descendre en road trip direction Bundaberg. Et LA ca devrait vous parler si vous me suivez !
J’ai un second HelpX dans la ville productrice du fameux Rhum !
Cette fois ci, je compte rester un petit 2 mois dans un pub-hotel bien bien local, avec probablement des opportunites d’extra-jobs payes ! Bref quoi de mieux pour decouvrir et rencontrer ?

Voila mes plans a horizon 2-3 mois !

L’aventure commence … a suivre !

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Il fait soif !

Parlons serieu un peu : qu’est ce qu’on boit chez les Aussies ?

De la biere ? OUI ! Du vin ? OUI ! Du cidre ? OUI ! Et et et … du BUNDABERG !

Il est vrai qu’on pourrait croire qu’il s’agit d’une boisson originaire

Bundaberg Distillery

du fin fond de l’Allemagne. Sacrilege !

Bundaberg est une ville dans le Queensland, connu pour sa production de sucre du aux nombreuses plantations de … cannes a sucre (forcemment !).

Et qui dit canne a sucre dit … Rhum !

Ce rhum est tres connu ici, il s’exporte dans tout le pays. Les jean todd du coin utilisent le logo comme sticker sur leur pick-up tuning ! Mais surtout … il permet la creation du fameux beverage Rum & Cola !
Le pere de famille ici ouvre sa canette tous les soirs. La premiere fois qu’il m’en a filer une il m’a dit  » You hate it, or you love it  » (enfin je crois).
Et … je love it !

Du rum, du coca … what else ? Delicious !

On the fridge !

Tu la bois a toutes les sauces : en soiree, a l’apero, en mangeant… Sucre, peu alcoolise (4.8), c’est quasiment considere comme un soda ici, meme si les supermarches ne peuvent le vendre, car il faut une licence pour vendre de l’alcool.

Par consequent les Bottle Shop ont le monopole. Pour vous donner une idee, une bouteille de Bundaberg Rum, de vodka ou de wiskhy se vend en moyenne a 40 dolls ! Traduction environ 30e une bouteille ! 14e en France c’est bien ca ?

Promis je vous en ramene ! (je ferais les fonds de poches !)

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Sydney, voulez vous m’epouser ?

Les amis, il faut que je vous dise, SYDNEY IS AWESOME !

Non je ne serais pas le premier a dire que cette ville est a chier, parce que ca serait vraiment mentir !
Comment la decrire ? Dure affaire ! Vous prennez un peu de New York, un peu de Los Angeles, vous soupoudrez d’asiatiques et vous rajoutez l’Aussie Spirit !

Des buildings les pieds dans l’eau, des bateaux pour se deplacer entre chaque baies, des plages, des cocotiers, du soleil, un vieux quartier, de la biere …  Cette ville est tellement cosmopolite !

Prise de vue depuis le North Shore

T’es dans l’une des plus grandes villes au monde, et en meme temps tu te croirais dans ton petit village du sud ouest ou tu passes tous tes etes depuis 3 generations !

Moi la dedans ? J’avais pas vraiment de plan. Je suis parti tout seul, ayant reserve 3 jours avant un Backpacker a 15 dolls la nuit en plein centre, dans un chambre de 32 personnes, nommee « The Church ». En effet le nom s’est explique par le fait … qu’il n’ y avait pas de fenetre ! Simplement des vitraux !
Donc je repete : une chambre de 32 lits, de 32 backpackers, sans fenetre. Ca y’est vous imaginez ?
Une auberge de 12 etages, occupe pour la moitie d’allemand et d’anglais. Grosse ambiance !

The Church !

Quoi qu’il en soit, c’etait vraiment le meilleur des choix. A peine arrive le sac Decathlon a fait son effet : « Hey t’es francais ? » ! C’etait parti pour un week end entre surf a Manly beach, marche sur le north shore, photos de touriste, un Walabies Vs All Blacks sur Darling Harbour, une soiree en residence etudiante …What else ?

Les australiens ? NO WORRIES ! Leur expression favorite ! Tu peux le placer a chaque conversation, et ca resume bien leur esprit. Ouvert, chaleureux, acceuillant, bon buveur bon chouilleur. Et surfeur ! Quand samedi matin je me suis mis a l’eau, c’est entoure de

Manly

surfeurs de tout age que j’etais, depuis le gosse du coin, en passant par le daron portant la cravate en dessous de sa combar jusqu’au papie de la rue d’a cote !

Et oui les filles … le cliche du surfeur australien existe ! NON ca n’est pas moi, mais plutot le prof de surf sur Manly Beach ! 🙂

Bref, 3 jours est bien insuffisant, et en meme temps parler 5 min avec un backpacker qui a fait 3 fois le tour de l’australie te fait comprendre qu’1 an n’est pas suffisant pour faire ce pays !

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Hey buddy !

Premier article apres un peu plus d’une semaine passe ici … OK le rendement n’est pas top. Je commence tout juste a me familiariser avec le clavier australien, ne comptait donc pas sur les accents … A vrai dire on s’en fou un peu !

Alors alors ? Ben … l’Australie c’est vraie que c’est plutot cool ! ahah

Ok les premiers jours, fucking jetlag, et moi qui voulait un vrai break avec changement de culture, j’ai ete servi !

Avez vous deja entendu un australien parler ? Je vous assure, ca change du « where is bryaaan ? Bryan is in the kitchen ! ».  Si un australien te dit ca, tu comprends le « where » et le « kitchen », entre deux tu fais style de comprendre, et comme un con a la fin tu balances « ooh yeah yeah for suuure » !!!

Orange city

Plus serieusement, je commence tout juste a reellement m’adapter. La ville est plutot cool, pas tres grande mais de quoi sortir … Quoi que le seul « club » est un restau d’hotel qui se transforme en espece de boite de nuit sur les coups de 23h … Mais la biere est bonne ! What else !

Sunset on the bush !

Aux alentours ? LE BUSSSH ! Ouais ici c’est le nom qu’on donne a la campagne, admettez que c’est plus fun ! Ok c’est sur on y croise des kangourous, des oiseaux poussant des cris d’enfants, et surtout des sunsets comme jamais j’avais vu !

Je vis le quotidien d’une vraie famille australienne ! Le pere travaille dans le bois ! D’ailleurs il travaille tellement dans le bois que ses mains ressemblent a deux buches !
La bouffe est vraiment pas mauvaise, beaucoup de viandes et de legumes, sans oublier leur vin qui n’a absolument rien a nous envier !

Next step ? Decouvrir encore et encore les alentours avant d’envisager les premiers gros trip direction Sydney, Canberra, …

Well, ca suffira pour cette fois ! Suspens voyons ! 🙂

Ici Orange, a vous le monde !
(ca sonne bien non ?!)

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Feu vert direction … Orange !

Un peu de géographie pour commencer !

Je nomme le 25 Kearney’s Drive, New South Wales – Orange, Australia.
Ca sonne plutot bien, non ?!

Orange NSW on the map !

C’est là que se trouve mon pied à terre à l’autre bout du monde. C’est génèralement le moment où tout le monde lance : « mais, y’a pas la mer ?! »
Situé au pied des Blue Mountains, à 260 kilomètres à l’ouest de Sydney et à 863 métres d’altitude : non, il n’y a pas la mer !
Je dirais même mieux, Orange est l’une des seules villes australiennes à avoir de la neige presque chaque hiver !  « Mais il est fou ce gars ! »

On se calme, si pour nous 260 kilométres c’est partir à l’autre bout du monde, pour eux c’est comme aller chercher la baguette à la boulangerie du coin de ta rue !

Bref pour faire simple, Orange c’est un peu moins de 40 000 habitants, sa spécialité est la pomme, mais est réputé pour ses magnifiques couleurs à l’automne, particulièrement aux levers et couchers de soleil.

5 pm : coucher de soleil sur la ville !

La ville vit essentiellement de l’économie agricole et … des mines d’or ! Vous l’aurez compris, le décor est planté, Indiana Jones n’a qu’à bien se tenir !

Ma mission ? Garder deux p’tis aventuriers. Et oui, les jeunes HOMMES au Pairs ça existe, aussi ! Ca c’est pour 6 mois … ensuite je m’achéte un cheval et je pars faire le tour de l’Australie. Ou un combi ? Ou un pick-up ? Ou un avion pour rentrer en France !

Décollage prêvu le 3 août, c’est après 24 heures de vol et 5 heures de kangourou que je vous écrirais, si bien sûr je ne suis pas mort d’une attaque de serpent ou de migale ou tout autre créature du désert !

Mais il semblerait que je sois équipé maintenant : chapeau leather Made in Australia, anti-moustique à energie solaire et canif multifonctions !
I’m coming !

Ici Roubaix, à vous le monde ! 🙂

Publié dans Uncategorized | 6 commentaires